Login | Inscription



Catégories:


À toutes ces femmes que notre société a rendues invisibles

Ce matin, on a tapoté à la porte de ma chambre-bureau, au 101 rue de l'Université. J'étais encore au lit, j'ai pas réagi. La porte s'est ouverte, j'ai grogné un "Je suis là", et la porte s'est refermée avec un "Oh, pardon!"Comme j'étais réveillé, je suis descendu au petit déjeuner. Quand je suis remonté, les tapis de douche ne trainaient plus dans la salle de bain, la cuvette des toilettes était récurée, les serviettes changées, les poubelles vidées.Le même miracle se produit tous les jours. Ce n'est pas l'oeuvre d'une...

lire la suite...

Publié par: Huffingtonpost Alsace - 08/03/2018