Login | Inscription



Catégories:


Lundi 20 mars : On en apprend tous les jours

Salade de fruits, pas joli, joli, joli ! Selon des e-mails internes à l’entreprise et déclassifiés par la justice américaine, la société agrochimique MONSANTO avait connaissance de la potentielle toxicité de son produit phare dès 1999. Ces documents sont édifiants. Les 250 pages de correspondance montrent que la direction de Monsanto s’inquiétait sérieusement dès 1999 du danger potentiel du glyphosate, le principal actif du Roundup, célèbre herbicide et principal produit commercialisé par l’entreprise. On nous aurait menti ? C’est vraiment pas le genre de la maison…   Black… Berry Chuck...

lire la suite...

Publié par: Journal l'Hebdi - il y a 4 jours