Login | Inscription



Catégories:


Lundi : Demandez le programme !

Génocidozoïdes Dit poliment : “L’altération de santé reproductive masculine serait liée à des changements de modes de vie ou environnementaux, dont l’exposition croissante aux perturbateurs endocriniens”, selon une étude de Santé Publique France. Audiard aurait fait dire à l’un de ses personnages : “Y’a plus d’ablettes !” La dégradation de la qualité du sperme et les cas de puberté précoce ont probablement des causes environnementales, mais elles sont difficiles à démêler, a indiqué mardi Santé publique France. L’agence sanitaire se penche dans son Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) sur cet «indicateur...

lire la suite...

Publié par: Journal l'Hebdi - 09/07/2018