Login | Inscription



Catégories:


Nouzonville : l'Etat devra verser 30.000 euros aux anciens patrons de Thomé-Génot

Onze ans après la liquidation de l'entreprise, les salariés sont consterné d’apprendre que les ex-patrons demandent encore des indemnités pour préjudice moral. En signe de protestation, ils se sont rassemblés devant l'ancienne usine Thomé-Génot, aujourd'hui en ruine.LG avec Karim Baïla...

lire la suite...

Publié par: France 3 Grand Est - 12/10/2017